bubble blog

Les conseils, trucs et astuces pour mieux gérer votre foyer en ligne

10 mai 2011

Déclarer un accident de voiture, constat et autres démarches

J’ai eu un accident de voiture : que dois-je faire ? Pas si simple de savoir quoi faire quand c’est l’accident. Pour éviter tout problème, suivez nos conseils. 

Le conseil de Marion : S’il ne s’agit que de tôle froissée, pas de panique ! Restez calme quoi qu’il arrive et sortez votre constat amiable (à demander auprès de votre assureur pour déclarer un sinistre). Il vous sera bien utile pour accélérer les démarches. Pensez aussi à ressortir votre contrat d’assurance auto pour connaître les garanties souscrites. Pour cela, n’oubliez pas de l’archiver sur HomeBubble dans votre coffre-fort numérique gratuit pour l’avoir toujours à portée de clic !

 

Les premiers gestes en cas d’accident de voiture

Avant toute chose, protégez la zone accidentée pour éviter d’autres accidents. Allumez vos feux de détresse, mettez vos gilets fluorescents et placez le triangle de pré-signalisation à au moins 30m avant votre véhicule. S’il vous est possible de bouger votre voiture, dégagez-la de la chaussée.

Alertez les secours s’il y a des blessés (18 pour les pompiers, le 15 pour le Samu) et la police (17). Avec la plupart des téléphones portables, seul le 112 fonctionne pour les urgences. Consultez les numéros d’urgence sur l’annuaire de HomeBubble.

Les démarches pour l’assurance auto

Plusieurs choses sont à faire pour déclarer son accidant auprès de votre assureur automobile et permettre le remboursement, l’indémnisation des coûts.

Bien remplir son constat amiable pour un accident automobile

Utiliser un constat amiable en cas d’accident de la route n’est pas obligatoire mais bien souvent recommandé. Car quelle que soit votre responsabilité dans l’accident, il permet d’accélérer les remboursements.

Si quelqu’un a été blessé, même légèrement, indiquez-le. La moindre lésion peut affecter votre vie future, et il sera ensuite plus difficile de prouver qu’elle est la conséquence de l’accident.

Si des témoins (hors des véhicules accidentés) étaient présents lors de l’accident, n’hésitez pas à leur demander leurs coordonnées.

Cochez les bonnes cases. Dans la partie « circonstances », indiquez au moyen de croix, ce que vous faisiez au moment de l’accident et non ce que vous vouliez faire. Cette partie est importante car elle va permettre à l’assureur de déterminer les responsabilités de chacun. Indiquez le nombre de cases cochées en bas de la colonne. Si aucune des cases ne correspond à votre situation, ne cochez rien et indiquez « zéro ».

Dessinez un croquis. Restez très simple dans sa réalisation. Indiquez les feux rouges, les panneaux, les marquages au sol (ligne blanche, ligne de stop…), les voies, la direction de chaque  véhicule et leur position au moment de l’accident, le nom des rues. Indiquez à l’aide d’une croix le point de choc. S’il y a désaccord sur les circonstances de l’accident entre les deux parties, notez-le.

Si votre véhicule était à l’arrêt à un feu rouge par exemple ou dans des embouteillages, il est important de rayer la mention en stationnement dans la case « en stationnement/à l’arrêt ».

Pensez à vérifier les informations de l’autre conducteur, notamment sa plaque d’immatriculation, son assurance à l’aide de la vignette verte sur son pare-brise, son permis de conduire.

Signez le constat après complète relecture. Ne vous laissez surtout pas influencer. Et envoyez-le dans les cinq jours ouvrés après l’accident à votre assureur. Il tient lieu de déclaration d’accident.

Si l’autre conducteur refuse de signer, voire de rédiger le constat, remplissez-le partiellement et envoyez-le à votre assureur. Vous y indiquerez la date, l’heure, le lieu de l’accident, les circonstances et les dégâts en précisant s’il y a eu des blessés. Pensez à mentionner l’identité de l’autre conducteur, ou au moins sa plaque d’immatriculation, et à noter les coordonnées d’éventuels témoins.

Si vous n’êtes pas d’accord avec la version de l’autre conducteur, ne signez pas.

Sachez-le : n’utilisez qu’un seul constat. En cas d’accidents impliquant plusieurs véhicules, vous aurez à en remplir un avec le conducteur de chaque véhicule qui a heurté le vôtre.

L’expertise

Après réception du constat, votre assureur va vérifier si les dommages causés par l’accident sont couverts par votre contrat auto et déterminer les responsabilités de chaque conducteur.

Si les dommages sont pris en charge, un expert est envoyé par l’assureur (sauf si les dommages sont faibles) dans un délai d’une semaine à 15 jours pour déterminer le montant des réparations.

Après examen du véhicule, l’expert précise dans son rapport la notion de dangerosité (procédure VE), de réparabilité technique, de réparabilité économique (procédure VEI).

Si le véhicule est techniquement réparable, l’expert va estimer le montant des réparations. Si cela n’est pas le cas, l’assureur vous proposera de lui céder votre véhicule en contrepartie d’une indemnisation calculée d’après votre contrat d’assurance automobile. Vous avez 30 jours pour accepter ou refuser cette offre de cession.

En cas de désaccord, vous pouvez demander une contre-expertise, mais elle sera à vos frais.

L’indemnisation en cas d’accident de voiture

L’indemnisation que vous verse votre assureur dépend de votre contrat d’assurance.

Si vous êtes assuré(e) tous risques, vous serez indemnisé(e) intégralement sauf franchise éventuelle et vétusté.

Si vous êtes assuré(e) au tiers, vous n’aurez aucune indemnisation si vous êtes responsable. Si vous ne l’êtes pas, vous serez indemnisé(e) à hauteur du préjudice.

Assurance Automobile : c’est obligatoire

Sachez-le : même si l’assurance voiture est obligatoire, il arrive que certains conducteurs ne le soient pas. Dans ce cas, vous pouvez saisir le Fonds de Garantie des Assurances Dommages Obligatoires pour obtenir une indemnisation.

Si votre contrat comporte une garantie « Défense Recours », c’est votre assureur qui se chargera de ces démarches.

Et si votre voiture était une voiture de société, vous aurez peut être la chance de bénéficier des services de carrosserie de SereniCAR.

Mais le mieux,  c’est encore d’être prudent pour éviter les accidents !

Marion de HomeBubble


3 commentaires

Par Check list vacances : voyager en voiture | Bubble blog, le blog de HomeBubble, pour gérer votre foyer en ligne

[...] Et si vous avez par malheur un accident, faites votre constat amiable en suivant nos conseils : Déclarer un accident de voiture, constat et autres démarches. [...]

Le 16 juin 2011

Par zehar

bonsoire et merci pour les explication jai juste une question jai eu hier un accident je suis pas le fautife jété derier une voiture en arret et d’un cou jou voi la voiture recule vere moi jai klaxoné plusieur fois mes pas moiyen le choque il été tré tré for jai vue que lavan de voture il a pris un choque fort tout le devan et mort raiateur clim phare ventilation jai fait mon cansta normale signer par les deux et jai envoiyer le consta a lassurance , laccidan cété devan chez moi jait laisser la voiture au paking je voudré juste savoire apré que jai envoiyer le consta a lassurance a ce que je doit améné la voiture au grage ou je doit atandre que lexper vien la voire la ou elle et ( a ce que je suis obliger de ramené lavoiture au grage pour que lexper puis lavoire la bas ou il peut venire la voire dans le parking la ou elle et merc)i.

Le 11 novembre 2011

Par HomeBubble

Bonjour,
pour éviter tout risque, le mieux est sans doute de voir directement avec votre assureur la façon de procéder, mais l’important est que l’expert la voit avant les réparations. A bientôt

Le 14 novembre 2011

Poster un commentaire


Cet article vous intéresse ? Laissez un message afin de partager votre expérience, ou souscrivez au flus RSS et recevez automatiquement les nouveaux articles.

*

Spam protection by WP Captcha-Free